Portrait d’artisan du piano 2/5

Nous avions envie de vous faire découvrir l’équipe de Dumas Piano.

Portrait de 5 personnes aux parcours différents avec un point commun : la passion des pianos !

Portrait n°2 : Félicien

  • Félicien, peux-tu nous présenter ton parcours ?

J’ai d’abord passé un CAP d’ébénisterie, j’ai continué et passé un BMA (Brevet des métiers d’art) d’ébénisterie. Puis, Ensuite, j’ai intégré l’école Boulle à Paris en restauration de mobilier où j’ai obtenu un DMA (Diplôme des métiers d’art). Et puis j’ai fait une 3ème année, toujours à l’école Boulle en marqueterie.

  • Pourquoi as-tu choisi l’univers du bois ?

J’ai fait mon stage de 3ème chez un menuisier et je voulais être menuisier. En m’inscrivant au CAP, j’ai découvert la formation d’ébéniste et j’ai finalement préféré apprendre le travail sur le bois que l’assemblage du bois. Cela me permet de travailler sur des bois plus nobles, je trouve ça plus intéressant.

  • Comment as-tu pensé à t’orienter vers le métier d’accordeur de piano ?

Pendant ma 3ème année à l’école Boulle, je suis allé l’Itemm (Institut européen des métiers de la musique) par curiosité et aussi parce que je suis pianiste. Puis, un peu plus tard, le hasard m’a fait rencontrer Nicolas ; On a discuté du métier, ça a bien accroché ; C’était une opportunité. Dans le piano, je suis tout autant intéressé par le meuble que par l’instrument.

  • Que pourrais-tu nous dire de ce métier ?

J’aime ce métier car les tâches sont variées : on fait du réglage, de l’accord, on refait des mécaniques et bien sûr on restaure des meubles. On travaille sur tout type de pianos.

  • Félicien, quelles sont tes qualités ?

Je suis quelqu’un de curieux, je sais travailler le bois, j’ai de solides bases en restauration de meuble et une certaine dextérité. Mais surtout, je suis drôle ! ;-))

  • Parles-nous un peu de tes projets ?

J’aimerais poursuivre en BMA facture instrumentale piano car c’est plus poussé. Et puis j’aimerais bien voyager et terminer ma cabane au fond des bois !

Merci Félicien !

Dumas Piano

Accordeur depuis 1995, Nicolas Dumas est passionné de pianos depuis sa plus tendre enfance. D'abord élève pianiste (conservatoire de Cergy) puis apprenti sur Paris et en Allemagne, il crée en 2005 son atelier de restauration de pianos : DUMAS PIANO. Aujourd'hui, sa petite entreprise propose tous les services du piano dans le Vexin et ses environs (dépt. 27, 60, 76, 78 et 95).