Actualités

On fabrique des pièces !

14 décembre 2021

Beaucoup de pièces étaient manquantes ou défectueuses sur ce très beau piano forte ou piano carré Ignace Pleyel de 1834. Notamment les tourillons de bois dans lesquels les chevilles d’origine ne supportaient plus la tension des cordes et donc l’accord.

Ces tourillons sont placés dans le sommier du piano carré et servent à accueillir par la suite les chevilles qui tendent les cordes.

Les étapes :

  • Découpe de 86 tourillons à la bonne taille
  • Perçage de chaque tourillon
  • Perçage du sommier
  • Mise en place des tourillons et des chevilles
Partagez cet article !
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email